MALADIE DE VERNEUIL

Manifestations, Symptômes, Précautions
Avis, Boutons, Aisselles, Pubis

 

Maladie de Verneuil : Définition

La maladie de Verneuil est également connue sous plusieurs autres noms comme l'hidrosadénite, l’acné apocrine ou encore la maladie de Velpeau.

La maladie de Verneuil est une forme d’hidradénite suppurée, une inflammation chronique de la peau entraînant l'apparition de nodules, d'abcès et de fistules inflammatoires qui affectent des parties du corps pourvues d'un certain type de glandes sudorales (dites apocrines) : Les aisselles, l'aine, les fesses et les seins.

La maladie de Verneuil se caractérise donc par des lésions nodulaires inflammatoires et douloureuses évoluant vers la suppuration et la fistulisation. Le plus souvent, ces lésions croissent, se brisent et évacuent leur pus.

La cicatrisation peut n’intervenir qu’après plusieurs récidives ! C'est notamment la raison pour laquelle la maladie de Verneuil est considérée comme une forme grave d'acné (acné inversa).

La maladie de Verneuil a tendance à ne se manifester qu’après la puberté et peut persister pendant des années, voire même s'aggraver avec le temps.

Un diagnostic et un traitement précoces peuvent aider à gérer les symptômes et à prévenir le développement de nouvelles lésions.

 

 

Maladie de Verneuil : Symptômes

La maladie de Verneuil se produit généralement autour des follicules pileux où se situent le plus grand nombre de glandes sudorales, telles que les aisselles, l'aine et la région anale.

Elle peut également se manifester dans les zones où la peau "frotte" en permanence, comme l'intérieur des cuisses, sous les seins ou entre les fesses.

La maladie de Verneuil peut affecter soit une seule zone, soit plusieurs zones du corps.

Signes et symptômes de la maladie de Verneuil :

  • Les points noirs
    Des petites zones de la peau sont piquées de points noirs qui apparaissent souvent par paire, suivant un motif dit à "double sens".
  • Des bosses rouges et tendres
    Ces bosses ou lésions nodulaires prennent souvent du volume, puis éclatent pour libérer le pus qui peut avoir une odeur désagréable. Des démangeaisons, des brûlures ainsi qu’une transpiration excessive peuvent accompagner ces "bosses".
  • Des "grumeaux douloureux" de la taille d’un petit pois
    Ces grumeaux durs, qui se développent sous la peau, peuvent persister pendant des années, croître et s’enflammer.
  • Des bosses ou des plaies béantes
    Ces plaies ouvertes peuvent guérir très lentement, voire pas du tout, ce qui conduit souvent à des cicatrices et au développement de crevasses sous la peau.

Lorsqu’elle se manifeste à la puberté, la maladie de Verneuil commence souvent avec une seule bosse douloureuse qui persiste pendant des semaines, voire même des mois.

Pour certaines personnes, la maladie de Verneuil s'aggrave progressivement et affecte plusieurs parties du corps. D'autres personnes ne subissent que de légers symptômes.

A noter que l'excès de poids, le stress, les changements hormonaux, la chaleur ou la transpiration excessive sont des facteurs qui peuvent aggraver les symptômes de la maladie de Verneuil.

 

 

Maladie de Verneuil : Consultation médicale

Des formes bénignes de la maladie de Verneuil peuvent être traitées avec des soins à domicile.

Mais si l'état ne s'améliore pas au bout d’une à deux semaines et que les symptômes apparaissent sur plusieurs endroits du corps, consultez votre médecin ou un dermatologue.

Maladie de Verneuil : Causes

La maladie de Verneuil se développe lorsque les glandes sébacées et les ouvertures des follicules pileux sont bouchées par du liquide, ainsi que par des cellules mortes de la peau ou d'autres matières libérées entourant les glandes sudoripares apocrines.

Lorsque ces substances se mélangent au sébum produit par les glandes sébacées, elles peuvent être piégées et s’étendre aux tissus environnants. Les bactéries peuvent alors déclencher une infection et une inflammation.

On ne sait pas pourquoi ce blocage se produit, mais un certain nombre de facteurs peuvent jouer un rôle, tels que : 

  • Les hormones
  • La génétique
  • Le tabagisme
  • L'excès de poids
  • Etc.

Parfois, la maladie de Verneuil s’accompagne d'autres maladies, comme la maladie de Crohn ou la maladie de Basedow.

 

 

Facteurs de risques de la maladie de Verneuil

La maladie de Verneuil se produit sans distinction de race ni de groupe ethnique.

Pour autant, il semble que certaines typologie de personnes puissent être davantage à risque, telles que :

  • Les femmes ménopausées sont plus susceptibles de développer la maladie de Verneuil. La raison en est encore inconnue.
  • Entre l'âge de la puberté et la quarantaine : La maladie de Verneuil touche effectivement rarement les enfants et les adultes âgés de plus de 40 ans.
  • Les antécédents familiaux. Les personnes ayant des antécédents familiaux de la maladie de Verneuil augmentent leur risque de développer la maladie.

 

 

Maladie de Verneuil : Complications

La maladie de Verneuil entraîne souvent des complications lorsque la maladie est sévère et persistante. Ces complications peuvent être :

  • Des fistules
    Des fistules ou des tunnels qui se relient et forment un réseau sous la peau
  • Des cicatrices et des changements de la peau
    La maladie de Verneuil sévère peut laisser de grandes cicatrices épaisses et une plaie irritée peut entrainer une hyperpigmentation de la peau sous forme de plaque.
  • Limiter les déplacements
    La maladie de Verneuil peut engendrer des difficultés à se déplacer et donc des mouvement limités ou douloureux, surtout quand la maladie affecte les aisselles ou les cuisses.
  • La cellulite
    La maladie de Verneuil est une infection bactérienne potentiellement grave qui peut laisser apparaître une sorte de zone de gonflement : Il s'agit d'une inflammation de la peau qui peut se propager rapidement. Bien que l'infection initiale puisse être superficielle, elle peut éventuellement affecter les tissus sous-jacents de la peau et la circulation sanguine.

 

 

Maladie de Verneuil : Diagnostic

Pour établir un diagnostic sur la maladie de Verneuil, votre médecin peut vous poser des questions sur vos symptômes et vos antécédents médicaux, examiner votre peau ou encore faire réaliser des analyses de sang.

Si les plaies sont purulentes, votre médecin peut envoyer un échantillon du liquide à un laboratoire pour le faire analyse, afin de pouvoir exclure d'autres affections cutanées telles que la tuberculose de la peau.

Traitements et médicaments pour la maladie de Verneuil

Il n'existe aucun remède pour la maladie de Verneuil. Mais un traitement précoce peut aider à gérer les symptômes et à prévenir le développement de nouvelles lésions.

Les traitements de la maladie de Verneuil dépendent de l'étendue des zones touchées et si les plaies sont douloureuses ou infectées.

  • Les cas bénins de la maladie de Verneuil peuvent être traités avec des soins à domicile par des lavages réguliers avec un savon antibactérien et l’application de compresses chaudes.
  • Les cas modérés de la maladie de Verneuil peuvent exiger des médicaments tels que ceux que des crèmes sur les zones touchées (médicaments topiques) ou ceux à prendre par voie orale.

 

 

Maladie de Verneuil : Liste de médicaments possibles

  • Antibiotiques
    Les antibiotiques sont à prendre sur une longue période au début de la maladie de Verneuil, dans le but de combattre l'infection et d’aider la prévention de futures éclosions ou d’aggravation de la maladie.
  • Médicaments rétinoïdes par voie orale
    Ces médicaments sont généralement à prendre dans l'objectif d'arrêter les fonctions des glandes sébacées. Ces médicaments peuvent aider à prévenir le colmatage des follicules pileux.
  • Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens
    Ceux-ci étaient, il y a quelques années, parfois prescrits pour soulager la douleur la douleur et l'enflure. Mais aujourd'hui, tout comme la cortisone, les anti-inflammatoire sont proscrits car ils ont été reconnus comme facteurs aggravants de la maladie.
  • Corticostéroïdes ou immunosuppresseurs
    Ces médicaments peuvent aider à réduire l'inflammation, en particulier dans les premiers stades de la maladie de Verneuil.
  • Facteur de nécrose tumorale
    Ces médicaments sont prometteurs dans le traitement de la maladie de Verneuil. Ils ne peuvent être utilisés que dans le court-terme en raison des risques liés à une utilisation prolongée.

 

 

Maladie de Verneuil : Chirurgie

Dans les cas graves ou persistants de la maladie de Verneuil ou dans le cas de lésions profondes, la chirurgie peut être nécessaire.

  • Incision et drainage
    Le drainage chirurgical ou la suppression des lésions peut être une option lorsque la maladie de Verneuil implique un espace unique et de petite taille. Cependant, ce traitement ne prévient pas la récidive de la maladie et est généralement utilisé pour le soulagement à court terme.
  • Elimination de la peau et de la chair
    L’élimination de la peau et de la chair peuvent augmenter la guérison des lésions et minimiser les cicatrices. Ce qui n'empêche toutefois pas la maladie de Verneuil de réapparaitre au niveau de la zone traitée ou d'une autre partie du corps.
  • L'ablation chirurgicale
    Le traitement chirurgical des symptômes récurrents ou graves consiste en l'ablation de toute la peau concernée suivie d'une greffe directe avec des lambeaux de peau en prélevant de la peau sur une zone de votre corps et en la plaçant sur une autre zone du corps. L'ablation chirurgicale complète des zones touchées par la maladie de Verneuil peut traiter la partie affectée, mais n'empêche pas la maladie de se manifester dans d'autres secteurs.

Maladie de Verneuil : Récidive

L'obésité, une élimination incomplète ou des infections cutanées permanentes peuvent augmenter les risques de récidive de la maladie de Verneuil, même après un traitement chirurgical.

 

 

Maladie de Verneuil : Recommandations

Voici quelques suggestions et recommandations qui peuvent vous aider à soulager l'inconfort, accélérer la guérison et prévenir la propagation de l'infection liée à la maladie de Verneuil.

  • Appliquer des compresses chaudes
    Un gant de toilette chaud ou une compresse peut aider à réduire l'enflure.
  • Gardez la zone touchée propre
    Lavez délicatement les zones touchées par la maladie de Verneuil, avec un savon antibactérien. Après le lavage, appliquer un antibiotique autour de la plaie.
  • Portez des vêtements amples
    Des vêtements amples et des sous-vêtements légers peuvent aider à prévenir les irritations de la peau, tandis que des vêtements synthétiques et moulants peuvent irriter votre peau.
  • Éviter de se raser
    Le rasage peut irriter les zones touchées par la maladie de Verneuil.
  • Ne pas fumer
    Aucune étude scientifique n'a été réalisée sur les effets du sevrage tabagique sur la maladie de Verneuil. Cependant, l'arrêt du tabac a de nombreux avantages pour la santé et peut améliorer le cours de la maladie.
  • Perdre du poids
    L'excès de poids augmente le nombre de zones où la peau se frotte - par exemple, entre les plis de la peau – ce qui provoque des frictions, une augmentation de la transpiration et la croissance bactérienne. Bien que la perte de poids ne guérisse pas la maladie de Verneuil, elle peut en améliorer les symptômes.

 

 Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant la maladie de Verneuil.

 

Maladie de Verneuil : Forum et témoignages

Votre expérience sur la maladie de Verneuil peut être intéressante pour les autres. Pensez-y !

Nous vous proposons de laisser vos commentaires dans le forum ci-dessous.

 

Commentaires  

ludivine 0 ludivine
moi je croit que c est de famille.c est de plus en plus recurent...sur les fesses la vulve mais maintenant c est les seins.j en ai marre je me degoute je doit allez au chr de lille voir un specialiste..il va faire quoi?la depression s installe.
08-09-2017 10:29
alisson 0 alisson
merci hugo, d avoir pris la peine de me repondre
désolée mais je ne pense pas pouvoir t aider a répondre a tes questions ,je ne me fais pas suivre ,enfin pas vraiment je vis avec et quand cela est trop difficile trop genant ,douloureux etc , je m arrete mon generaliste le sais ,ainsi que mes collegues de boulot ,donc parfois quand je n ai plus le choix ,c est la seule solution pour moi
28-08-2017 16:37
HUGO 0 HUGO
Citation en provenance du commentaire précédent de alisson :


Bonjour Alisson, aucun problème de ce type en ce qui me concerne
28-08-2017 07:51
alisson 0 alisson
bonjour a tous
j aimerais savoir si parmi les malades de verneuil , certains ont ou ont eu des problèmes lymphatiques?
j ai depuis cet été les avant bras enflés , parfois hyper douloureux , ainsi que les mains et des démangeaisons , rougeurs etc .
mon doc cherche ce que j ai ....... et je me demandais si les infections a répétition n étaient pas la cause ,que mon sang (enfin la lymphe) ne commencait pas a avoir du mal a éliminer toutes les toxines de mon corps .
un problème en engendrant souvent un autre ,et sachant que verneuil peut conduire a pleins d autres maladies comme l arthrite etc , (comme si verneuil ne suffisait pas! ) j aimerais savoir si vous déja eu ce genre de problème ou des symptomes ressemblants .
merci d avance
27-08-2017 22:22
hugo +1 hugo
SUITE::
Je suis développeur informatique, et je penses à faire une application où les inscrits, suivent des traitements naturelles (alimentation, aromaterapie, psy...) et chaque jour remplissent un bilan (etat des kystes, qu'avez vous mangé ajd, boisson, alcool, cigarette..etc) pour tracker l'évolution, tenter de trouver les causes alimentaires, et évaluer l'action des traitement sur les patients (arrêt cigarette, arrêt alcool etc).
Seriez vous motivé(e)s pour participer à ce genre d'expérience? Je reste persuader que en lançant une telle étude sur un grand nombre de personnes, on pourra trouver des pistes en recoupant les infos mais pour cela il faut un max de personnes motivés.
27-08-2017 10:30
hugo 0 hugo
Salut à toutes et à tous,
Avez vous essayer de prendre RDV chez un naturopathe, homéopathie, oncologie, hypnose, acupuncture??

Comment faites vous pour le boulot? Je me vois contrains de rater beaucoup de jours de travail à cause des kystes douloureux et qui ne cessent de couler.. je ne sais pas vraiment comment faire, j'ai du mal à trouver un équilibre dans ma vie. Alors si vous avez des conseil (Temps partiel? travailleur handicapé? auto-entreprene ur) qui vous ont permis de trouver un meilleur équilibre merci de m'en faire part??

Qui parmi vous se fait suivre en interne à l'hôpital?? Cela à t'il de vrai effets positifs sur la maladie? Quel est le but? En quoi consiste ce suivi?

Je suis atteins de cette maladie, et je pense que c'est à nous de trouver des solutions car la médecine s'en fou royalement.
27-08-2017 10:29
hugo 0 hugo
Citation en provenance du commentaire précédent de Gérard :
Cette maladie est elle contagieuse et comment ?


NON NON et NON elle n'est pas contagieuse!
27-08-2017 10:12
Gérard 0 Gérard
Cette maladie est elle contagieuse et comment ?
25-08-2017 12:25
Nicolas de Nouméa 0 Nicolas de Nouméa
Effectivement le zinc a un bon effet. J'ai une forme très avancé de la maladie (je suis monté jusqu'à 18 abcès en même temps un peu partout sur le corps). Mon dermato m'a filé des antibio pendant quasiment un an en même temps que du zinc en gélule. J'ai arrêté les antibio y plus de deux mois maintenant, et je continue le zinc. Il me reste deux abcès en bas du dos qui sont là depuis le début du traitement et qui ne veulent pas lâcher l'affaire. Mais sinon je n'ai plus beaucoup d’abcès, de temps en temps sous les bras ou à l'aine, mais ils restent petits.
ça fait en gros 10 ans que je subit cette maladie. J'avais arrété de me soigner car j'en avait marre de prendre des antibiotiques car à la fin, ils n'avaient plus d'effet (à part les effets secondaires...) , Le Zinc (rubozinc le nom des gélules) m'aide bien.
Avant ce traitement j'ai eu des abcès gros comme une main à peu près (et j'ai de grosses mains).
Bon courage à tous !
28-06-2017 01:27
hugo +1 hugo
Suite::: et elle a décider de le faire sur la maladie de vereuille. elle cherche donc des personnes sur marseille, cassis, la ciotat, aubagne bref ds le coin quoi. Faites signe si cela vous branche !!! Enfin, y a t'il des gens sur marseille pour participer à une étude test? j'explique: une naturophate que j'ai rencontré doit faire une étude d'un an.
27-06-2017 07:45
hugo 0 hugo
Bonjour à tous.
Alors je voulais juste vous dire que moi l'été ca va mieux. Je me baigne beaucoup et je protège mes kystes avec un crème solaire naturel composée de minéreaux (ZINC, alu, ...). Peut être le sel de mer a il un bon effet désinfectant? peut etre aussi que le zinc réagi bien avec ma peau..mystère.. en tout xas ca va mieux.

De plus, j'ai souvent des poussées après avoir bu un peu trop d'alcool ou avoir manger des produits laitiers. Je reste donc raisonable à ce niveau là et ca va mieux =)

Autre précision, mes kystes sous les bras n'apparaissent plus depuis que je ne met plus de déo. hmmm. étrange étrange...

Enfin, je voulais vous demandez si vous avez des infos quand aux bio-thérapies. Car à Marseille certains spécialistes ont mis au point une bio-thérapie et j'avoue que ca me semble pas mal.
27-06-2017 07:44
Alisson 0 Alisson
Les aliments à supprimer

Tous les produits céréaliers.
Toutes les légumineuses.
Tous les produits laitiers.
Tous les produits transformés ou en conserve.
Tous les légumes riches en amidon (pomme de terre, manioc, igname, etc.).
Les viandes grasses.
Les aliments salés.
Le sucre.
Les boissons gazeuses.

Avec ce régime, il n’est pas nécessaire de compter les grammes de glucides ou même les calories que l'on consomme. La principale règle est de cesser de manger dès qu'on est rassasié.

Nuance

Selon la théorie, on peut adhérer à cette diète en se donnant une certaine marge de manoeuvre, c'est-à-dire en s'octroyant un, deux ou, au maximum, trois repas « à notre goût » par semaine. Ces quelques repas étant composés d'aliments « non approuvés », ils serviraient de filet de sécurité et faciliteraient l'adoption de ce nouveau mode de vie
25-06-2017 09:06
Alisson 0 Alisson
petit extrait du régime paléo pour ceux qui veulent essayer et je pense sincerement que ca marche si on arrive a le suivre.dans tous les cas éviter les aliments interdits vous aidera a moins avoir de crise

Les aliments autorisés

Toutes les viandes maigres, les volailles, les poissons et les fruits de mer, ainsi que les oeufs.
Tous les fruits et les légumes pauvres en amidon.
Toutes les noix et les graines (graines de tournesol, amandes, etc.).

Les aliments à consommer avec modération

Les huiles pressées à froid.
Les avocats.
Le thé, le café et les boissons alcoolisées.
Les fruits séchés.
25-06-2017 09:05
Alisson -1 Alisson
bonjour a tous , j ai lu une fois sur un site qu un monsieur avait stoppé la maladie de verneuil grace au régime paléo qu il suivait depuis 2 ans déja .il s autorisait quelques écarts occasionnelleme nt mais s il abusait des aliments interdits alors un abcés apparaissait .ce regime consiste a manger comme nos ancetres au temps des paléolithique , en résumé les fruits , légumes et viande maigre sont autorisés .et il est interdit de consommer les produits laitiers et céréaliers ,le sucre et surtout les aliments transformés .un régime que je crois efficace, je l ai suivit quelques temps mais dur a tenir de nos jours donc si vous avez le courage d essayer ,on a rien a perdre si ce n est quelques kilos !
l alimentation paléolithique se rapproche du véganisme , dans laquelle on ne consomme rien provenant des animaux
dans les deux le lait est interdit ,et je pense qu il y a de fortes chances que ce soit un facteur de notre maladie ,ca et surtout les aliments modifiés !
25-06-2017 08:57
Emilie 0 Emilie
Citation en provenance du commentaire précédent de Jc :
il s'avère que l'ecserese ( ablation ) large des zones infecter stope l évolution. Venez me voir si vous voulez plus d'info ou répondez au com.


Oui c'est je pense ce que l'on vient de me faire. En faite ils ont fait un trou, et retire la peau ainsi que la glande responsable de l'infection.
Forcément plus on s'y prend tôt, plus le trou est petit.
Forcément l'abcès ne pourra plus se former à cet endroit mais cela n'empêche pas d'en developer ailleurs.

Pour l'instant je croise les doit c'était le seul et le premier. ..
24-06-2017 16:03
Jc +2 Jc
Salut à tous,
Je viens informer des dernières maj Je suis atteint de la maladie depuis de pas mal années. g pas mal de réponses à vous donner. En ce qui concerne sur le mode de vie alimentation alcool fumeur ou non, rien n'est vraiment lié a un produit ou à un mode de conso cependant Ca peut aggraver ss rentrer dans les détails tous ce qui peut agir sur votre peau la rendre grasse ou le tabac qui empêche la cicatrisation est à proscrire pour mieux vivre la maladie. Ceci étant dit cela ne l'a stoppera pas car la cause la plus problable serait l'obstruction des pores de la peau & la pilosité qui empêche d'évacuer l excès de sébum. Enfin il existe un moyen de s'en débarrasser! Je vous vois déjà tous avec les yeux qui scintilles ^^ , je suis suivi sur Toulouse par les membres du conseil france sur la maladie de verneuil et il s'avère que l'ecserese ( ablation ) large des zones infecter stope l évolution. Venez me voir si vous voulez plus d'info ou répondez au com.
24-06-2017 09:24
Emilie -1 Emilie
Anna je pense que tu devrais en parler à ton chirurgien des aujourd'hui et ne pas attendre l'opération pour le faire. Ça peut être la maladie de verneuil comme ne pas l'être. Ça peut aussi l'être et ton abcès au dessus du coxys être un kyste.
Seul un spécialiste pourra te le dire ...

Après pour le régime alimentaire moi je ne sais pas trop. Je vais déjà me concentrer sur une alimentation saine ...
C'est vrai qu'avant ma dernière poussée j'avais bu pas mal de lait ... y a t'il un lien ?
Mystère ...
23-06-2017 21:43
Marie-Michèle Trépan -1 Marie-Michèle Trépan
A Anna: je ne suis pas vegane a 100% mais presque je consomme que du fromage quelle que fois et du poulet ceci na rien changer... je ne suis pas en probleme de poids jai cesser de fumer rien non plus.... remise a plat obligatoire oui tu en a besoin.... mais pour le reste cest le dermato qui va pouvoir taider.... moi jai aux aines dpeuis lage de 9 ans jai commencer aux aiselle il ya 2 ans et je suis pleine de cicatrice de partout jai 29 ans.... jai honte l'été bien de la misère a m'accepter....
23-06-2017 20:55
Anna 0 Anna
(suite du message précédent)
J'ai pris en compte vos avis par rapport à l'alimentation et la perte de poids, et en effet, ces malheurs m'arrivent depuis moins peu et je suis en forte augmentation de poids depuis 2 ans liés à des problèmes personnels. Je vais donc voir pour faire un régime sans lactose, gluten, protéine animale et sucre pour voir si cela change quelque chose. J'en conclue donc que tenter un régime Végane est la plus simple des solutions, même si je ne suis pas obligée de tout suivre à la lettre.
Merci pour tous vos témoignages et j'attends volontiers vos réponses.
23-06-2017 18:56
Anna 0 Anna
Bonjour,
je viens de lire tous vos commentaires et ce fût très instructifs, merci beaucoup.
J'ai rendez vous mi juillet pour une mise a plat de mon kyste en dessus du coccyx.. Mais j'ai constaté des boules a l'intérieur des cuisses et sous les aisselles.. est-ce que je dois en parler a mon chirurgien directement le jour de l'opération ou alors si c'est la maladie de Verneuil, je devrais plutôt consulter une autre fois? Et si simplement ce kyste en dessus du coccyx était aussi du à la maladie, est-il utile de faire la mise à plat? (pour ma part il n'existe plus, nous avons incisé la plaie, mais l'ennui c'est qu'elle ne se referme plus et on m'a conseillé de faire la mise a plat pour vraiment tout enlever)
(la suite du message va suivre)
23-06-2017 18:54
Emilie 0 Emilie
Citation en provenance du commentaire précédent de Guillaume :
Suite: je n'ose plus aller chez le docteur,


Bonjour.
On vient de le diagnostiquer la maladie de verneuil.
Je me trainais ce que l'on pensait être un kyste depuis maintenant plus de 6 mois.
Lors de mon rdv chez le chirurgie, celui ci a su en 30 seconde que c'était la maladie de verneuil.
Je me suis fait opérer hier, en ambulatoire.

Voil, alors ça n'empêchera pas la maladie de revenir c'est sur. Mais je pense néanmoins sur qu'il faut être suivi pas un bon chirurgien.

Quand tes abcès son aussi gros tu devrais pouvoir avoir un chirurgien à consulter !!

Après je pense qu effectivement une bonne hygiène alimentaire et de vie doit aider à limiter les dégâts ...
23-06-2017 11:00
LOLO 0 LOLO
Mon mari souffre également de "furoncles" ou "grosseurs" sous les aisselles assez régulièrement.
On me prend pour une dingue, mais dès que ça le "chatouille" et qu'il sent que le bouton pointe, j'applique une feuille de chou sur la zone, chaude, c'est plus efficace. l'avantage avec le chou c'est que les feuilles sont particulièremen t couvrantes. Au bout de 2/3 jours de ce traitement pendant toute la nuit, 1 semaine maxi, le mal est sorti et il n'a plus rien. D'accord, ça ne disparaît pas totalement puisque ça revient, mais j'ai quand même l'impression que c'est moins fréquent.
Je cite Mességué "le chou a la propriété d'attirer vers l'extérieur toutes les humeurs viciées et suppurantes qui rongent la chair." retenez simplement ça ! Sérieusement, c'est efficace et de manière totalement naturelle et franchement peu onéreuse.
14-06-2017 19:34
Laura 0 Laura
Bonjour je te conseil un bain chaud suivi d'un cataplasme d'argile verte sur ton abces (tu etale l'argile verte et tu fais un pansement avec une compresse) et tu le garde toute la journée. J'espère que ça marchera. Courage
Citation en provenance du commentaire précédent de Mdkt :
Bonjour à tous

Je suis atteinte de la maladie de verneuil depuis l'âge de 9 ans (jen ai 17 aujourd'hui)

J'ai un énorme abces depuis 4 jours qui fait horriblement mal et qui ne mûrit pas

Avez vous des conseils car cela fait 4 jours que je ne dors pas

Merci d'avance de votre reponse
14-06-2017 06:30
Mdkt 0 Mdkt
Bonjour à tous

Je suis atteinte de la maladie de verneuil depuis l'âge de 9 ans (jen ai 17 aujourd'hui)

J'ai un énorme abces depuis 4 jours qui fait horriblement mal et qui ne mûrit pas

Avez vous des conseils car cela fait 4 jours que je ne dors pas

Merci d'avance de votre reponse
14-06-2017 03:36
Guillaume +1 Guillaume
Suite: je n'ose plus aller chez le docteur, je me " soigne" ou "infecte" moi meme avec les moyens rudimmentaires dont je dispose. Aujourd'hui un nouveau kist a l'aisselle vient d'arriver, il n'est pour l'instant pas trop gros mais fait deja extremement mal, ce qui est bizarre cest que je n'en n'avais plus eu au aisselle depuis quasiment un an et la baissance de ma fille, j'en ai bien au quelques petits qui purules mais bien moin douloureux que sous les bras ou la peau est fine et le frottement permanent. Je reste persuadé qu'il y a quelques aliments ou autres qui declenche. La chaleur aussi et la transpiration sont des facteurs je pense. Mais quest ce que cest dur de ne pas savoir quoi faire face a cette maladie. Pour info je suis fumeur depuis 15ans, 1m85 pour 78kg
09-06-2017 21:00
Guillaume +1 Guillaume
Bonsoir a tous, mon dermato m'a detecté cette maladie il y a deja plusieurs années (jai 30 ans aujourd'hui) les premiers gros kists m'int poussé dans la nuque, me laissant de grosse cicatrices 12 apres.. je suis meme pssé sur le billard et l'on m'a soit disant enlevé 25 cl.. je vous de cela il y a 10ans. Depuis j'ai eu des kists a bcp d'endroits, de nombreuses civatrices a l'aine, un peu au fesses mais ca va, entre les cuisses aussi, meme une fois derriere l'oreille me deformanr totalement l'oreille pendanr une semaine. Jai aussi depuis presque 15ans des irritations au niveaux du coup, rasage ou pas.. creme a 50 euros, jai tour essayé. Mais le pire est recurrent restent les aisselles, je fais des kists justes enormes, parfois ps loin de 8a 10 cm de circonference, qui me font souffrir mais jsute le matyr et qui au bout generale de 5 a 10j, j'eclate moi meme tel un boucher. Cest dificile a dire mais cest vraiment degueulasse et aucune personne n'ont atreinte ne pourrait imaginer
09-06-2017 20:54
alisson 0 alisson
ce qui n est pas remboursé c est l humira un medicament qui vient d etre autorisé a prescrire par nos medecins ,mais la aussi certains ne pense pas que se soit une solution et voit la chirurgie comme seule methode efficace .(pour info l humira est remboursé dans d autre pays alentours)
je vis a nimes donc si certains veulent connaitre les doc qu il faut voir dans cette region n hesitez pas je vous repondrais volontier
27-05-2017 09:57
alisson -1 alisson
bonjour ombrello , l operation dont tu parles est une excerese totale (ou mise a plat) de la zone atteinte et elle est remboursée ,apres faut il trouver le medecin qui l a pratique , pour ma part au bout de 25 ans de maladie j ai enfin trouvé un chirurgien ,mais vu que je suis en surpoids il m operera qu a condition que je maigrisse bref , quand on a appris a vivre avec comme moi je me demande si je dois encore faire tout ces sacrifices pour vivre cela .c est des operations lourdes qui consiste a enlever tout une partie de peau et de glandes (la taille depend de l etendue de la maldie dans chaque zone )puis apres quelques jour on te reopere pour une greffe de peau dont deux operations a chaque fois pour chaque zone atteinte.suivi d au moins un mois d arret
27-05-2017 09:56
OMBRELLO 0 OMBRELLO
Bonjour a tous,
des kystes sous les aisselles depuis l'adolescence, Maman en avait (DCD 54 ans) et ma fille a le meme au meme endroit, après 4 operations je repasse sur le billard en octobre ,on vient de me déceler la maladie (Paris TARNIER), j'en ai mare mes bras ne resemble plus a rien , entre les douleurs et les soins quotidiens, J'ai découvert qu'il existerait un traitement radicale mais très onéreux que donc notre cher Etat Français ne veut pas prendre en charge, contrairement à d'autre pays d'Europe,
il s'agirais de l'ablation de la glande responsable
si quelqu'un en sait plus, pour éviter encore trop de souffrance pour tous .
merci et bon courage a tous.
26-05-2017 08:56
Chif +1 Chif
Bonjour,

Après combien de temps le régime a-t-il été efficace pour vous? Je le suis religieusement depuis le mois de janvier (depuis 4-5 mois) et je ne peux pas dire que je vois une énorme différence. Un peu de mieux, mais léger, et c'est sans doute plutôt dû au fait que je suis sous roaccutane depuis un an (je fais également de l'acné nodulaire au visage, ce n'est pas facile tout ça...). Merci à l'avance pour votre réponse.
16-05-2017 12:40
bonjour +1 bonjour
suite

Il y a tout ce qu'il faut en pharmacie pour préparer les mélanges.
Attention les HE ne sont pas inoffensives. Ce traitement n'est pas anodin et je suis incapable de certifier que cela est sans danger. On peut supposer (à croire certains) que ces HE sont moins dangereuses que les antibiotiques mais j'ai vraiment du mal à avoir des infos claires là-dessus.
Un retour d'expérience m’intéresse.
Bonne journée à tous.
10-05-2017 05:49
bonjour +3 bonjour
Citation en provenance du commentaire précédent de Francine VILLMER :
N'y-a-t'il aucun remède comme avec des plantes ou des huiles essentielles que de passer par des médicaments, opérations où autres ?

Bonjour,
Je devais subir une exérèse large en septembre 2016, j'ai préféré attendre.
Depuis septembre j'applique un mélange d'huile essentielles tous les jours, et je suis plutôt tranquille depuis. Aujourd'hui l'opération n'est plus d'actualité.
Origan (13 gouttes), tee tree (17 gouttes) matricaire (20 gouttes) le tout dans huile d'amande douce (3,5 mL)
Dans d'autres unités cela donne : origan (3,7 mL), tee tree (4,9 mL) matricaire (5,7 mL) et compléter avec amande douce pour un total de 50 mL.
10-05-2017 05:48
Francine VILLMER 0 Francine VILLMER
N'y-a-t'il aucun remède comme avec des plantes ou des huiles essentielles que de passer par des médicaments, opérations où autres ?
09-05-2017 21:43
SKINES +1 SKINES
Bonsoir, jai 25 ans et depuis 2 ans jai les memes sy mptomes. Je suis partie voir mon dermato qui me dit quil ya une possibilite aue ce soit cette maladie. Et dapres ce que jai remarque je ne vois pas dautres explications. La je suis sous traitement et jaurai la confirmation dans 21 jours. Je vous avoue que jai peur car la je developpe un complexe a montrer mon corps a porter les habits aue jaime: Je suis mal a laise avec mon corps a causes de toutes ces cicatrices et des douleurs que cela engendrent. Jaimerai savoir comment vous le vivez car je suis vraiment inquiete que cette maladie devienne un handicap dans ma vie
25-04-2017 19:44
Corinne -1 Corinne
bonjour j'ai 45ans et demi. Ai été diagnostiqué en 2004 mais pense que maladie été déjà la à l'adolescence( en sommeil ). Après 3 ans de douleurs et d'incisions chirurgicales successives décidé opération, tranquille pendant 2 ans, retour sur zones opérées. Homéopathie encourageante mais sera sur le long terme. Pour moi prévoir le facteur cycle menstruel pour les femmes car changement hormonal joue beaucoup. Antibiothérapie pas vraiment efficace, chirurgien conseil vêtements amples et arrêt tabac ( pas encore réussi ) mais pour les aliments incompatibles aucunes idées. Essaye facilement tout nouveau traitement car suis infirmière libérale et franchement position assise ou debout pas facile quand on est en pleine phase infectieuse. Pour le domicile prévoir 1 coussin percé, bien pratique pour s'assoir
06-04-2017 18:46
Cécile 0 Cécile
Bonjour,
Je viens de lire vos témoignages car recherche de ma part afin de voir si cette maladie pouvait être héréditaire. Ma fille à une boule derrière l'oreille qui est apparue depuis un mois. J'ai étais diagnostiqué Maladie de Verneuil par mon dermato, il y a maintenant 26 ans. Nombreuses opérations avant de le rencontrer; intérieur du bras, poignée, visage, zone génitale, fesses en 2 opérations avec greffe de peau afin d'éviter la récidiviste à cette endroit d'où superbe racine carré à cette endroit, aisselles.... Son traitement qui avait marché ( opération tt les 5 mois au lieu de tt les mois) la tolexine et son conseil que j'ai appliqué quelques années plus tard :-) "Ayez des enfants, le problème vient de vos hormones. Je ne sais pas si elles fonctionnent trop peu ou trop ... voilà la clé. !" Effectivement, il avait raison. Après mes deux grossesses, ça c'est calmé. Par contre, je suis sous Levothyrox depuis mes 40 ans. D'où j'opte pour un prob d'hormones. !!!
01-03-2017 20:03
ln +1 ln
Citation en provenance du commentaire précédent de bonjour :
Bonjour,

Un arrêt de tabac, suivi d'une alimentation sans gluten et sans lactose et d'une reprise du sport (cardio et muscu) plutôt intensive pendant plus d'un an.
Même si je me sentais bien, je n'ai vu aucune différence en ce qui concerne la maladie de Verneuil.
Attention ! Je ne suis pas en train de dire que c'est inutile...


Bonjour ! Cela doit dépendre des organismes, pour certains une technique marche, pour d'autres non, c'est comme avec les traitements. Moi je suis intolérente au lactose, c'est peut être pour cela que ça a fonctionné sur moi...
08-02-2017 09:29
bonjour +1 bonjour
Bonjour,

Un arrêt de tabac, suivi d'une alimentation sans gluten et sans lactose et d'une reprise du sport (cardio et muscu) plutôt intensive pendant plus d'un an.
Même si je me sentais bien, je n'ai vu aucune différence en ce qui concerne la maladie de Verneuil.
Attention ! Je ne suis pas en train de dire que c'est inutile...
08-02-2017 09:14
Marie +1 Marie
Citation en provenance du commentaire précédent de Mélissa :
Citation en provenance du commentaire précédent de Raphael :
Bonjour, pouvez-vous me répondre pour celles et ceux qui contractent cette maladie si vous êtes ou pas fumeur. J'étudie votre problématique et j'aimerais approfondir le lien que pourrait éventuellement causé la cigarette avec ces symptômes. En aucun cas veuillez comprendre dans ma démarche que j'accuse le tabac. Loin de là mon idée.
Merci de vos réponses.

Non je ne suis pas fumeuse du tout !


Oui je fume depuis 10 ans
08-02-2017 01:55
Kapinga -1 Kapinga
Citation en provenance du commentaire précédent de Raphael :
Bonjour, pouvez-vous me répondre pour celles et ceux qui contractent cette maladie si vous êtes ou pas fumeur. J'étudie votre problématique et j'aimerais approfondir le lien que pourrait éventuellement causé la cigarette avec ces symptômes. En aucun cas veuillez comprendre dans ma démarche que j'accuse le tabac. Loin de là mon idée.
Merci de vos réponses.


Non, je ne suis pas fumeuse
07-02-2017 21:54
Mélissa +1 Mélissa
Citation en provenance du commentaire précédent de Raphael :
Bonjour, pouvez-vous me répondre pour celles et ceux qui contractent cette maladie si vous êtes ou pas fumeur. J'étudie votre problématique et j'aimerais approfondir le lien que pourrait éventuellement causé la cigarette avec ces symptômes. En aucun cas veuillez comprendre dans ma démarche que j'accuse le tabac. Loin de là mon idée.
Merci de vos réponses.

Non je ne suis pas fumeuse du tout !
07-02-2017 21:46

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les informations sur la MALADIE DE VERNEUIL peuvent intéresser vos ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en prendre connaissance