Cellulite

Les informations sur la maladie de Verneuil peuvent intéresser des ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en profiter !

MALADIE DE VERNEUIL

Manifestations, Symptômes, Précautions, Dépistage, Tabac
Avis, Boutons, Aisselles, Pubis, Stade

 

 

Maladie de Verneuil : Définition

La maladie de Verneuil est également connue sous plusieurs autres noms comme l'hidrosadénite, l’acné apocrine ou encore la maladie de Velpeau.

La maladie de Verneuil est une forme d’hidradénite suppurée, une inflammation chronique de la peau entraînant l'apparition de nodules, d'abcès et de fistules inflammatoires qui affectent des parties du corps pourvues d'un certain type de glandes sudorales (dites apocrines) : Les aisselles, l'aine, les fesses et les seins.

La maladie de Verneuil se caractérise donc par des lésions nodulaires inflammatoires et douloureuses évoluant vers la suppuration et la fistulisation. Le plus souvent, ces lésions croissent, se brisent et évacuent leur pus.

La cicatrisation peut n’intervenir qu’après plusieurs récidives ! C'est notamment la raison pour laquelle la maladie de Verneuil est considérée comme une forme grave d'acné (acné inversa).

La maladie de Verneuil a tendance à ne se manifester qu’après la puberté et peut persister pendant des années, voire même s'aggraver avec le temps.

Un diagnostic et un traitement précoces peuvent aider à gérer les symptômes et à prévenir le développement de nouvelles lésions.

Maladie de Verneuil : Symptômes

La maladie de Verneuil se produit généralement autour des follicules pileux où se situent le plus grand nombre de glandes sudorales, telles que les aisselles, l'aine et la région anale.

Elle peut également se manifester dans les zones où la peau "frotte" en permanence, comme l'intérieur des cuisses, sous les seins ou entre les fesses.

La maladie de Verneuil peut affecter soit une seule zone, soit plusieurs zones du corps.

Signes et symptômes de la maladie de Verneuil :

  • Les points noirs
    Des petites zones de la peau sont piquées de points noirs qui apparaissent souvent par paire, suivant un motif dit à "double sens".
  • Des bosses rouges et tendres
    Ces bosses ou lésions nodulaires prennent souvent du volume, puis éclatent pour libérer le pus qui peut avoir une odeur désagréable. Des démangeaisons, des brûlures ainsi qu’une transpiration excessive peuvent accompagner ces "bosses".
  • Des "grumeaux douloureux" de la taille d’un petit pois
    Ces grumeaux durs, qui se développent sous la peau, peuvent persister pendant des années, croître et s’enflammer.
  • Des bosses ou des plaies béantes
    Ces plaies ouvertes peuvent guérir très lentement, voire pas du tout, ce qui conduit souvent à des cicatrices et au développement de crevasses sous la peau.

Lorsqu’elle se manifeste à la puberté, la maladie de Verneuil commence souvent avec une seule bosse douloureuse qui persiste pendant des semaines, voire même des mois.

Pour certaines personnes, la maladie de Verneuil s'aggrave progressivement et affecte plusieurs parties du corps. D'autres personnes ne subissent que de légers symptômes.

A noter que l'excès de poids, le stress, les changements hormonaux, la chaleur ou la transpiration excessive sont des facteurs qui peuvent aggraver les symptômes de la maladie de Verneuil.

Maladie de Verneuil : Consultation médicale

Des formes bénignes de la maladie de Verneuil peuvent être traitées avec des soins à domicile.

Mais si l'état ne s'améliore pas au bout d’une à deux semaines et que les symptômes apparaissent sur plusieurs endroits du corps, consultez votre médecin ou un dermatologue.

 

Maladie de Verneuil : Causes

La maladie de Verneuil se développe lorsque les glandes sébacées et les ouvertures des follicules pileux sont bouchées par du liquide, ainsi que par des cellules mortes de la peau ou d'autres matières libérées entourant les glandes sudoripares apocrines.

Lorsque ces substances se mélangent au sébum produit par les glandes sébacées, elles peuvent être piégées et s’étendre aux tissus environnants. Les bactéries peuvent alors déclencher une infection et une inflammation.

On ne sait pas pourquoi ce blocage se produit, mais un certain nombre de facteurs peuvent jouer un rôle, tels que : 

  • Les hormones
  • La génétique
  • Le tabagisme
  • L'excès de poids
  • Etc.

Parfois, la maladie de Verneuil s’accompagne d'autres maladies, comme la maladie de Crohn ou la maladie de Basedow.

Facteurs de risques de la maladie de Verneuil

La maladie de Verneuil se produit sans distinction de race ni de groupe ethnique.

Pour autant, il semble que certaines typologie de personnes puissent être davantage à risque, telles que :

  • Les femmes ménopausées sont plus susceptibles de développer la maladie de Verneuil. La raison en est encore inconnue.
  • Entre l'âge de la puberté et la quarantaine : La maladie de Verneuil touche effectivement rarement les enfants et les adultes âgés de plus de 40 ans.
  • Les antécédents familiaux. Les personnes ayant des antécédents familiaux de la maladie de Verneuil augmentent leur risque de développer la maladie.

 

 

Maladie de Verneuil : Complications

La maladie de Verneuil entraîne souvent des complications lorsque la maladie est sévère et persistante. Ces complications peuvent être :

  • Des fistules
    Des fistules ou des tunnels qui se relient et forment un réseau sous la peau
  • Des cicatrices et des changements de la peau
    La maladie de Verneuil sévère peut laisser de grandes cicatrices épaisses et une plaie irritée peut entrainer une hyperpigmentation de la peau sous forme de plaque.
  • Limiter les déplacements
    La maladie de Verneuil peut engendrer des difficultés à se déplacer et donc des mouvement limités ou douloureux, surtout quand la maladie affecte les aisselles ou les cuisses.
  • La cellulite
    La maladie de Verneuil est une infection bactérienne potentiellement grave qui peut laisser apparaître une sorte de zone de gonflement : Il s'agit d'une inflammation de la peau qui peut se propager rapidement. Bien que l'infection initiale puisse être superficielle, elle peut éventuellement affecter les tissus sous-jacents de la peau et la circulation sanguine.

Maladie de Verneuil : Diagnostic

Pour établir un diagnostic sur la maladie de Verneuil, votre médecin peut vous poser des questions sur vos symptômes et vos antécédents médicaux, examiner votre peau ou encore faire réaliser des analyses de sang.

Si les plaies sont purulentes, votre médecin peut envoyer un échantillon du liquide à un laboratoire pour le faire analyse, afin de pouvoir exclure d'autres affections cutanées telles que la tuberculose de la peau.

Traitements et médicaments pour la maladie de Verneuil

Il n'existe aucun remède pour la maladie de Verneuil. Mais un traitement précoce peut aider à gérer les symptômes et à prévenir le développement de nouvelles lésions.

Les traitements de la maladie de Verneuil dépendent de l'étendue des zones touchées et si les plaies sont douloureuses ou infectées.

  • Les cas bénins de la maladie de Verneuil peuvent être traités avec des soins à domicile par des lavages réguliers avec un savon antibactérien et l’application de compresses chaudes.
  • Les cas modérés de la maladie de Verneuil peuvent exiger des médicaments tels que ceux que des crèmes sur les zones touchées (médicaments topiques) ou ceux à prendre par voie orale.

Maladie de Verneuil : Liste de médicaments possibles

  • Antibiotiques
    Les antibiotiques sont à prendre sur une longue période au début de la maladie de Verneuil, dans le but de combattre l'infection et d’aider la prévention de futures éclosions ou d’aggravation de la maladie.
  • Médicaments rétinoïdes par voie orale
    Ces médicaments sont généralement à prendre dans l'objectif d'arrêter les fonctions des glandes sébacées. Ces médicaments peuvent aider à prévenir le colmatage des follicules pileux.
  • Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens
    Ceux-ci peuvent aider à soulager la douleur et l'enflure.
  • Corticostéroïdes ou immunosuppresseurs
    Ces médicaments peuvent aider à réduire l'inflammation, en particulier dans les premiers stades de la maladie de Verneuil.
  • Facteur de nécrose tumorale
    Ces médicaments sont prometteurs dans le traitement de la maladie de Verneuil. Ils ne peuvent être utilisés que dans le court-terme en raison des risques liés à une utilisation prolongée.

Maladie de Verneuil : Chirurgie

Dans les cas graves ou persistants de la maladie de Verneuil ou dans le cas de lésions profondes, la chirurgie peut être nécessaire.

  • Incision et drainage
    Le drainage chirurgical ou la suppression des lésions peut être une option lorsque la maladie de Verneuil implique un espace unique et de petite taille. Cependant, ce traitement ne prévient pas la récidive de la maladie et est généralement utilisé pour le soulagement à court terme.
  • Elimination de la peau et de la chair
    L’élimination de la peau et de la chair peuvent augmenter la guérison des lésions et minimiser les cicatrices. Ce qui n'empêche toutefois pas la maladie de Verneuil de réapparaitre au niveau de la zone traitée ou d'une autre partie du corps.
  • L'ablation chirurgicale
    Le traitement chirurgical des symptômes récurrents ou graves consiste en l'ablation de toute la peau concernée suivie d'une greffe directe avec des lambeaux de peau en prélevant de la peau sur une zone de votre corps et en la plaçant sur une autre zone du corps. L'ablation chirurgicale complète des zones touchées par la maladie de Verneuil peut traiter la partie affectée, mais n'empêche pas la maladie de se manifester dans d'autres secteurs.

Maladie de Verneuil : Récidive

L'obésité, une élimination incomplète ou des infections cutanées permanentes peuvent augmenter les risques de récidive de la maladie de Verneuil, même après un traitement chirurgical.

 

 

Maladie de Verneuil : Recommandations

Voici quelques suggestions et recommandations qui peuvent vous aider à soulager l'inconfort, accélérer la guérison et prévenir la propagation de l'infection liée à la maladie de Verneuil.

  • Appliquer des compresses chaudes
    Un gant de toilette chaud ou une compresse peut aider à réduire l'enflure.
  • Gardez la zone touchée propre
    Lavez délicatement les zones touchées par la maladie de Verneuil, avec un savon antibactérien. Après le lavage, appliquer un antibiotique autour de la plaie.
  • Portez des vêtements amples
    Des vêtements amples et des sous-vêtements légers peuvent aider à prévenir les irritations de la peau, tandis que des vêtements synthétiques et moulants peuvent irriter votre peau.
  • Éviter de se raser
    Le rasage peut irriter les zones touchées par la maladie de Verneuil.
  • Ne pas fumer
    Aucune étude scientifique n'a été réalisée sur les effets du sevrage tabagique sur la maladie de Verneuil. Cependant, l'arrêt du tabac a de nombreux avantages pour la santé et peut améliorer le cours de la maladie.
  • Perdre du poids
    L'excès de poids augmente le nombre de zones où la peau se frotte - par exemple, entre les plis de la peau – ce qui provoque des frictions, une augmentation de la transpiration et la croissance bactérienne. Bien que la perte de poids ne guérisse pas la maladie de Verneuil, elle peut en améliorer les symptômes.

 

 Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant la maladie de Verneuil.

 

Maladie de Verneuil : Forum et témoignages

Votre expérience sur la maladie de Verneuil peut être intéressante pour les autres. Pensez-y !

Nous vous proposons de laisser vos commentaires dans le forum ci-dessous.

Vous pouvez également voter pour cet article :

(170 votes, moyenne 4.21 sur 5)
MALADIE DE VERNEUIL - Causes, Traitement, Symptômes, Diagnostic, Définition. Manifestations, Précautions, Dépistage, Tabac. Avis, Boutons, Aisselles, Pubis, Stade. Complications, chirurgie, récidive. FORUM4.21 sur 51 basé sur 170 votants.

Commentaires   

 
0 #335 André 25-01-2015 03:06
.et bien

sûr, il faut éviter les boulots et les ambiances chaudes et humides qui

favorisent la sudation et les inflammations et donc les récidives ... Je me

souviens d'un voyage aux Antilles, ce fut une catastrophe à mon retour...et

l'excès de soleil est déconseillé... (à suivre dans message suivant) Donc, je

varie les soins, mais je sais qu'il faut que ce soit quotidien et ne pas

attendre que l'on soit en crise aigue. Belle journée et merci pour vos

témoignages, j’ignorais que tant de gens souffraient de cette maladie... je

me sens moins seul. André
Citer
 
 
0 #334 André 25-01-2015 03:04
(...)
.et bien

sûr, il faut éviter les boulots et les ambiances chaudes et humides qui

favorisent la sudation et les inflammations et donc les récidives ... Je me

souviens d'un voyage aux Antilles, ce fut une catastrophe à mon retour...et

l'excès de soleil est déconseillé... (à suivre dans message suivant) Donc, je

varie les soins, mais je sais qu'il faut que ce soit quotidien et ne pas

attendre que l'on soit en crise aigue. Belle journée et merci pour vos

témoignages, j’ignorais que tant de gens souffraient de cette maladie... je

me sens moins seul. André
Citer
 
 
+1 #333 André 25-01-2015 03:04
(...)
Comme j'ai pu le lire dans certains témoignages, l'argile verte est efficace,

les huiles essentielles de AJOWAN (à diluer, dermo-corrosive !!!,), ELEMI( j'en

mets un goutte pure sur les lésions, sauf près des muqueuses!, KATAFRAY,

je viens de la découvrir, elle donne de très bons résultats, les débuts de

kyste se résorbent en deux trois jours et elle n'est pas dermo-corrosive .

Le gel d'aloevera est aussi efface, il soulage et cicatrise la peau...
(...)
Citer
 
 
0 #332 André 25-01-2015 03:02
(...)
A cette époque je commençais ma vie professionnelle comme

commis de cuisine et ce n'est que vers mes 32 ans que j'ai quitté l'ambiance

chaude et humide des cuisines. Ces conditions aggravaient de plus en plus

mes infections cutanées. Je ne connais le nom de cette maladie que depuis deux ans, lors d'une opération à l'aisselle, ce fut un soulagement énorme.

Malheureusement , cela revient de temps à autre. Cependant je voulais

aussi vous apportez mon témoignage sur les remèdes que j'applique

depuis de nombreuse années.
(...)
Citer
 
 
0 #331 André 25-01-2015 03:02
Bonjour, j'ai 56 ans te j souffre de cette maladie depuis mes 16 ans. A cette

époque, la maladie n'était sans doute pas nommée et me me parlait d'une

forme d'acné grave. J'étais ravagé sous les aisselles, entre les cuises, près

des testicules, sur la nuque, sur le visage, sur les fesses et sur la poitrine...

bref, un vrai délice quand on rentre dans la puberté... Je ne compte pas les

tonnes d'antibiotiques que j'ai avalés pendant de nombreuses années, les

hectolitres de milles crèmes inutiles que je me suis étalé, la honte que

j'avais à supporter de cette maladie épouvantable, qui semblait ne pas avoir de solutions.
Citer
 
 
0 #330 riviere 24-01-2015 23:31
Bonjour,ici Patricia je souhaite vous parler de mon expérience sur cette sale maladie,j'ai 52 ans cette saloperie je la supporte depuis l'age de 18 ans, j'ai subie 3 opérations avec beaucoup de douleurs,rien ni à fait, les médecins m'ont proposés des greffes de peau avec une hospitalisation de 6 mois.
Aujourd'hui je vie malheureusement avec cette saloperie, le pire j'ai eu des enfants et une de mes fille a cette maladie qui lui gâche la vie avec son compagnon et dans sa vie professionnel.
Pouvons nous se battre ensemble pour que les médecins nous nous écoutes.
merci, pour vos témoignages,ont trouveras peut être la solution, bon courage.
Citer
 
 
0 #329 Karine 24-01-2015 03:40
Bjr a tous j'ai ce problème depuis plusieurs années pour l'instant les commentaires que j'ai lu on l'air plus importante que le miens j'ai ces énorme boutons qui pousse souvent entre mes jambes a chaque fois cela m'arrive souvent a partir des cuisses en remontant jusqu'au bas du ventre jusqu'au(partie intime)mon médecin me donne tjrs de l'exomédine et quelques antibiotiques lorsque ça reviens je colle des compresses avec une tonne de liquide exomedine ça fini par disparaître 1 mois plu tard replay mais la douleur est impossible plus tu y touche plus ça gonfle je ne peut pas m'en empêcher démangeaisons et j'ai envie de l'éclater lorsque une grosse quantité de pue sort ça me soulage un peu je rajoute une compresse d'exomedine doucement sa dis disparait)mais lorsque je ne l'éclate pas bien ça regonfle avec une douleur a faire pleurer la première fois que je suis partie voir mon médecin il m'a dit que ct par apport à mon obésité mes cuisses et les autres parties dont je vous es parler se
Citer
 
 
0 #328 ChamAnton 23-01-2015 11:30
Bonjour, je voudrais juste ici donner quelques conseils, si personnels soient-ils, aux personnes qui souffrent comme moi de cette maladie.
- pas d'Hexomedine ! utilisez simplement de la Bétadine dermique (flacon jaune), dispo sans ordonnance dans toutes les pharmacies.
- ne cherchez surtout pas à crever les abcès en appuyant! Misez sur la guérison progressive : appliquez quotidiennement des compresses d'eau chaude, ce qui fera "murir" la lésion en douceur.
- le minimum d'intervention chirurgicale au bistouri ! les cicatrices sont propices aux lésions.
- N'utilisez les antibiotiques que dans les cas de force majeure.
- faites un peu de sport (quand ça va mieux!): la transpiration permet de drainer et de nettoyer naturellement les pores.
- manger sainement, trouvez votre équilibre nutritionnel (pour moi pas de saucisson!).
En 25 ans de symptômes, je n'avais pas encore entendu de nom de Verneuil! J'ai 36 ans et aujourd'hui je suis heureux, courage!
Citer
 
 
0 #327 mimi 20-01-2015 11:38
bonjour a tous
j'ai 35 ans et comme vous je suis atteinte de la maladie de verneuil depuis l'age de 20 ans ! je me suis faite operer a l'haine en 2002 le docteur ma quitté des glandes enflammé et ma recousu ! les points de suture n'étant pas encore sorti que les glandes rezvenait donc quand il ma dit je dois vous reoperer jai dit non ! depuis plusieurs annee je vis ainsi sans medoc ! demain jai rendez a vous a bordeaux avec le dr COGREL haut leveque il souhaite me quitter la peau une exision des 2 coté en laissant ouvert pour que les chair se reforme d'elle meme pour que cela ne revienne pas ! c'est une operation assez douloureuse mais jai reelement peur de faire sa et que cela rtevienne ? jai 2 enfants 7ans et 1 ans lors de mes grossesses c'est le seule moment de tranquilité que jai pu avoir car je navais pas de glandes au bout de 3 mois de grossesse
merci de me dire si quelqu'un a subi une tel operation ? merci et courage a tous
Citer
 
 
0 #326 six benedicte 19-01-2015 16:51
cette maladie est un vrai fléau j'en souffre depuis plus de 10 ans parfois je fais 2 kystes par mois tellement douloureux que je passe des semaines allongées tellement la souffrance est insupportable à quand un traitement éfficace ras le bol de manger des antibio et des anti inflammatoire comme une machine
Citer
 
 
-1 #325 Amandine 06-01-2015 19:43
Bonjour à tous. Je reviens de mon RDV avec mon chirurgien (je me suis faite opérée il y a deux mois - 3 incisions sous le sein droit youyou super !). J’en ai profité pour lui poser quelques questions, notamment sur les enfants et il m’a conseillé de venir en parler sur le forum pour avoir vos impressions/exp ériences. Je compte essayer d’avoir mon premier enfant cette année ou l’année prochaine mais je me pose beaucoup de question par rapport à la maladie. Je culpabilise d’avance en me disant que je vais peut être leur transmettre et j’ai un gros problème de conscience par rapport à ça. Pourriez-vous me dire tout d’abord comment vous avez géré ça ? Et est-ce que vous l’avez transmis vos enfants ? Vous remerciant par avance de vos réponses ainsi que de votre expérience. Je suis en pleine « prise de conscience de la maladie » en ce moment et c’est très dur pour moi... Merci encore d’avance
Amandine
Citer
 
 
-1 #324 GREIDI 01-01-2015 15:36
J´ai 44 ans et je suis atteinte de la maladie de verneuil depuis plus de 15 années. Jai entendu que les Glutens et produits laitiers pourraient être une des raisons provoquants cette maladie. Est.ce que quelquun sait davantage sur ce facteur ?
Je serai très reconnaissante pour un retour à ce sujet.
Merci beaucoup davance
Greidi
Citer
 
 
0 #323 muriel 01-01-2015 00:02
Je vous conseille de frotter la seive du fruit du cacao.l'abces va se percer;a ce moment la frotter de l'huile de cuisine melangee au sel.
Citer
 
 
0 #322 sandrine 31-12-2014 11:43
bonjour,
je ne sais pas comment savoir si quelqu'un m'a répondu ?
En attendant, je souhaite à tous un très bon réveillon
sandrine
Citer
 
 
+1 #321 toussaint 24-12-2014 09:05
Bonjour, je pense avoir cette maladie mais je ne sais pas vers qui me tourner. J ai commencer à avoir des kystes aux aisselles vers l'âge de 20 ans et aujourd'hui j'en ai 41 et j'en suis au 13eme kystes dont 3 cette année. J'ai suis passée au bloc pour chacun d'eux aucun traitements antibio n'ont fait d'effet. Pouvez vous m'aidez, me conseiller etc... J'habite dans la région parisienne en essonne. Merci par avance pour votre aide. Bonne journéé
Sandrine
Citer
 
 
+1 #320 Amandine 20-12-2014 12:02
Bonjour Lilly,
Déja je te conseil de changer de médecin parce qu’un médecin qui te rit au nez, il doit pas être génial.
Si tu veux savoir si tu as cette maladie, va voir un spécialiste de cette maladie. Il y en a quelqu’uns en France. Dans quelle région habites-tu ? Si tu es en Rhône Alpes je te conseil le Docteur Guilhem à Ecully dans le Rhône. C’est mon spécialiste et il est top. Peut-être peux-tu lancer un appel sur ce forum si tu es dans une autre région.
Bon courage à toi
Citer
 
 
+2 #319 Lilly 20-12-2014 09:49
Bonjour a tous , a 18 ans j'ai eu mon premier furoncle qui est partit au bout de quelque jours grâce a une crème antibiotiques et des pansement avec de l'hexomedine. 2 ans apres des petites boules sous l'aisselle donc traitement antibiotiques par voie oral et local,malheureu sement j'ai fait une résistance aux antibiotiques donc opération... Un trou assez profond avec des meche a changer tout les jours, j'ai douiller ... L'année d'après cest l'autre aisselle encore opération plus légère puisque cest moins profond . Quelques mois plus tard on retourne sur le billard il y a eu récidive et cette fois mon chirurgien enleve des petits kyste mais loger en profondeur... Cicatrice énorme puisque le chirurgien ne fermait pas . J'ai parlée a mon medecin de cette maladie et il ma un peu rit au nez en me disant que je n'étais pas médecin et que j'arrête de psychotee .
Citer
 
 
+1 #318 Fabien 16-12-2014 06:09
Tt traitement qui est bon pour ton système humanitaire est bon
bon, alors mangé bien, fumé pas pas pas
pas, les drogues oublis, sport y paraît que c bien...
Bref tt à été entendu.
On me la diagnostiqué à 23 ans, ça a commencé vers 13 ans et j'en ai aujourd'hui 28.
Que dire, sous tolexine depuis 2 ans jusqu'à septembre, ça a bien éteint tte nouvelle réapparition, depuis 2 nouvelle opérations, ce qui en fait 9 au total et de grosses.
Nous cherchons toujours ms ma dermato sais de quoi elle parle et mon chirurgien y rigole pas, 2 fois il m'a parlé de plasti ms ça la fait ds mon cas.
Réf : aisselles gauches/droite, bas ventre gauche/droite, colonne vertébrale, ventre, périmée gauche/droite.
Bon courage, je suis désolé ms la solution est la suivante : génétique dc g 2 p'tit frère et sœur et il ne connaîtront jamais ce que g connu, dommage pour nous.
D'ici la Il nous auront pondu un traitement, espérons...
Citer
 
 
+2 #317 Salut 11-12-2014 13:29
Bonjours j'ai fais de nombreuses recherche sur le sujet et maleureusement
il n'y a pas de specialiste(pou r cette maladie) tous y vons de leur petite cuisine ! et je suis aux niveaux extreme de la maladie là "Ces L'ABLATION TOTAL des esselles qui m'attend ! Bonne chance et courage a vous ! 32ans
Citer
 
 
+3 #316 Féé paschier 10-12-2014 19:38
Et au niveau vie intime, comment vous faites? Est-ce les contacts avec la peaux du partenaire peuvent être dangereux pour lui? Est ce que vous vous montrez-dans l'intimité? Comment vous faites quand vous rencontrez une nouvelle personne? Vous en parlez rapidement? Et niveau épilation, est-ce complètement banni?
Citer
 
 
+1 #315 sophie 09-12-2014 11:00
bonjours je m appel sophie c est a l age de 16 ans que j ai commence a avoir mon premier furoncle depuis 26 ans je supporte cette douleur toutes ces operations ratés des cicatrices a des endroits ou je n ose plus mettre des debardeurs car apres 6 operations sous les aiselles ma laisser des sequelles aujourdhui c est le cote droit des aiselle qui est infecter 26 ans que j attend que l on me dise la maladie la fallu aujurdhui 9/12/2014 ou j ai passer 2h au urgence pour qu'un jeune medecin m annonce que j ai la maladie de verneuil et me dire que vous avez subi toutes ces operations pour rien ....le traitement qu'il ma donner est amoxiciline..ma is si j ai un conseil a vous donner depuis 24 ans j utilise l argile verte en cataplasme des l apparition du furoncle et sa marche sa ne m enlevera pas la maldie mais sa aide a se qu'il se perce tous seul en cas de gonflement voila merci a se site qui ma permis de m instruire sur ma maladie
Citer
 
 
+1 #314 Abdel-R 30-11-2014 16:45
bonsoir a tous alors voilà le seule remède efficace que je connais pour cette fameuse maladie de verneuil c'est amoxiciline vraiment efficace, c encore mieux de le prendre au début d'apparitions de celle ci.. Sa vous soulage et au bout de quelque jours de ce traitement, c'est boutons disparaisse mais laisse quelque séquelles sur la peau.. Bon courage a tout ceux qui on cette maladie, car je c comment cela peut être douloureux.
Citer
 
 
+1 #313 Mimi56 25-11-2014 04:42
Enfin je mets un nom sur ce mal qui me ronge!!! Dieu merci je vais pouvoir apaiser ma douleur . Ça a commence au collège j'avais des furoncles sur le visage et le dermatologue persistait a dire que c'était de l'acné et le roacutane ne faisait rien. J'ai laisse tomber et tout s'est accélère des kystes sous les bras m'empêchant de le replier malgré mon travail, physique. Puis des boules de la taille doeufs de caille sur la tête et dans la nuque, qui suintaient...je pensais que tout le monde ne regardait que ça et j'étais malheureux comme les pierres... Un jour après avoir déménagé je suis parti voir un autre dermatologue, j'étais enfin décidé à me soigner et c'est la qu'il ma parle de cette maladie... Enfin un traitement adapte pour soulager mes douleurs et ma dépression... Je revis et je remercie la vie pour n'être atteint que du stade 1 , je n'ose pas imaginer que cela évolue et la douleur des personnes qui en sont atteintes... Cela a beaucoup affecté ma vie, mais on peut se battre!
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir